Merci Julie pour ton passage sur deux mois à Warma Suyus

11838822_897392213678106_3048825444889762582_o

12304072_911923188891675_7625012792007269920_oPourquoi passer à l’association Warma Suyus?
J’ai eu l’occasion, lors d’un voyage au Pérou de rencontrer Arnaud, un Breton fier de ses origines, mais aussi un Quinuino depuis qu’il a créé il y a 3 ans, l’association Warma Suyus.
Cette ONG vise à aider les enfants du petit village célèbre de Quinua, situé au coeur de la Cordillère des Andes.
En tant que volontaire bénévole, on est chargés d’animer la ludothèque où on accueillait entre 7 et 15 enfants par jour du lundi au vendredi.
Avec les autres volontaires, nous avons donnés quelques cours de français et d’anglais pour ajouter un projet éducatif, en complément du projet initial, plutôt ludique.
Il faut savoir que les enfants vont à l’école le matin, jusque midi environ et l’après-midi, ils aident souvent leurs parents dans leurs emplois respectifs.
C’est pourquoi, comme tous les enfants du monde, ils viennent en premier lieu à l’association pour jouer et se changer les idées.
C’est donc parfois difficile de les tenir en éveil, notamment pour apprendre de nouvelles langues mais ça en vaut la peine quand on voit les progrès qu’ils font et le plaisir qu’ils y prennent.
Bien sur, tous ne sont pas très assidus, ce n’est pas une obligation mais quoi qu’il en est, passer du temps pour contribuer à leur bonheur a été une étape gratifiante et particulièrement enrichissante dans mon voyage.
Le fait de vivre en immersion avec les habitants, de partager avec eux les activités du quotidien comme la peinture de céramique ou encore la cuisine pour reproduire des plats typiques en rentrant ont ajouté à cette expérience une valeur ajoutée que l’on ne retrouve que dans trop peu de voyages.
Par ailleurs, mon niveau d’espagnol, quasi nul à mon arrivée, s’est nettement amélioré au contact des enfants, des habitants du village et même des autres volontaires.
Même si il était parfois difficile de s’occuper de certains enfants un peu turbulents, ou de trouver des activités qui plaisent à tout le monde, le jeu en vaut la chandelle et je conseillerai à qui conque veut contribuer à un monde meilleur de s’y arrêter.
Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *