Récit de Katell après un mois au projet .

12694606_944416128975714_8330893062646097369_o

Merci Katell , pour ton récit émouvant et plein d’ anecdotes .
Un besoin de changer d’air, de voir autre chose, une envie de rencontrer de vraies personnes. C’est ce qui m’a poussé à partir au Pérou, et je n’ai pas été déçue.
J’ai passé un mois à Warma Suyus, et je dois l’avouer, ma première remarque a été à propos de la douche solaire les pieds dans la terre, et la seconde, à propos des toilettes à la turque. Eh bien oui, il faut s’y habituer !
Passé ces détails, j’ai ensuite très rapidement pu admirer la générosité des habitants du village.
En effet, après à peine quelques mots échangés avec la voisine, cette dernière m’a offert la soupe. Voila autre chose auquel il faut s’habituer, la générosité des habitants, et … la digestion ! Oui je dois l’avouer, heureusement qu’Arnaud était la pour s’occuper de moi pendant la digestion de mes premiers repas péruviens qui … disons nous le.. n’ont pas été simples.
Ceci étant, j’ai ensuite rencontré les enfants. Je dois avouer que j’avais hâte de voir comment aller se passer ce moment, et j’ai été très surprise de l’accueil qu’ils m’ont réservé ! Ils ont l’habitude de voir des volontaires venir et aller, et les intègre donc très vite à la structure. C’est certes un plaisir pour nous de venir à la rencontre des enfants du village, mais ce plaisir est réciproque et partagé par les enfants qui nous accueillent avec plaisir et sourire !
Comme s’ils me connaissaient depuis longtemps, ils m’ont choppé, et m’ont directement distribué des cartes ! Uno, sept familles, jeu de l’oie, nain jaune, … et tant d’autres, ne cherchez pas, en un mois, je suis devenue une pro, je gagne à tous les coups ! Vous savez avec les enfants c’est un partage continuel. Vous leurs apprenez un nouveau jeu, et eux vous apprennent à tricher pour gagner à tous les coups !
Bref après la voisine, et les enfants, j’ai aussi rencontré les habitants de Quinua. Et Wahou, ce n’est pas courant dans nos pays européens d’avoir un tel accueil! C’est assez fou de voir la gaieté, la richesse, la gentillesse des gens, alors qu’ils n’ont rien !
Nous avons été invités, avec Arnaud, à participer à plusieurs célébrations différentes du carnaval, ce qui m’a permis de découvrir les villages alentour, les coutumes péruviennes et les fêtes interminables ! Je ne pensais pas qu’il était possible de faire la fête pendant une semaine complète, et finalement, ce qui n’était pas possible, c’était de passer une journée calme pendant la période du carnaval ! Ils sont fous ces péruviens !
En tout cas, ca a été pour moi une très belle expérience malgré une attaque de dindon, des poules retrouvées mangées par les chiens .
Arnaud m’a aussi présenté Marino et sa femme Norma. Ce couple possède un joli petit atelier de céramique dans le village. Ils nous ont accueillis tous les matins chez eux, où nous les avons aidés à peindre la céramique! De très beau moment de partage avec le couple et leurs enfants Kévin et Sarah. Même si personnellement, la petite Sarah m’a un peu fait peur. Je vous laisse imaginer ma tête en voyant une fillette toute choupinette de 2 ans serrant entre ses petites mains toutes mignonnes, le cou d’un petit chat !
Alors vous vous demandez sûrement pourquoi je vous ai raconté tant d’anecdotes ? Ces anecdotes c’est simplement ce qui nourrit un voyage. Il ne faut pas se le cacher, voyager c’est changer son quotidien, s’ouvrir à d’autres cultures. J’avais peur de m’ennuyer, ou d’être frustrée de rester dans un même village pendant tout un mois, alors que je partais dans un pays totalement inconnu pour moi. Et finalement, je me suis rendue compte au contraire, que rester au même endroit m’a permis de m’immerger dans la culture du village, créer des liens plus forts avec les habitants.
Je suis repartie de ce chaleureux petit village après un mois, les larmes aux yeux. Alors s’il vous vient l’envie d’aller faire un tour à Warma Suyus (ce que je vous conseille vivement), mes demoiselles, pensez au mascara waterproof, et messieurs, ne pensez pas y couper, Arnaud aussi est reparti en pleurant !
C’est qu’ils sont sacrément attachants ces Péruviens !
Katell .12794655_956817681068892_2962843700568275070_o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *